RECHERCHE RAPIDE
Clear cache
Aucun type de voyage, destination ou nom de produit correspondent à votre recherche
Mots ignorés :
Destinations, villes
Types de voyage
Voyages
...
 - 
- {{::link.description.productPrice.discount }} %
{{::link.description.productPrice.price|euro}}*
{{::catPrice|euro}}
  • {{link.description.productPrice.duration}} nuits
  • {{link.description.formula}}
  • Au départ de {{link.description.productPrice.depCity}}
  • le {{link.description.productPrice.depDate | date:'dd/MM/yyyy'}}
Key={{::link.key}}
* Prix TTC/pers. base chambre double.

Chypre en bref

Nom officiel :
république de Chypre
Capitale :
Nicosie
Superficie :
9 251 km²
Langue officielle :
Le grec et le turc
Régime politique :
démocratie présidentielle au sud, côté grec et régime militaire au nord, côté turc
Nombre D'habitants :
1,3 million d'habitants
Espérance de vie :
77 ans pour les hommes,
81,7 ans pour les femmes.
Religion :
chez les chypriotes grecs, la population est orthodoxe à 95 %. Du côté des turcs, la majorité pratique évidemment l'Islam.
Monnaie :
L'euro €
Code téléphonique :
(+ 357)
Décalage horaire :
Chypre se situe sur le fuseau GMT+2, soit +1h par rapport à Paris. Le changement d'heure entre été et hiver a lieu comme en France.

Survol de Chypre

Survol de Chypre

Nature

Nature Chypre

Troisième plus grande île de la Méditerranée, Chypre se situe à 75 km seulement des côtes turques. L'île est encadrée au nord et au sud par deux chaînes montagneuses orientées est-ouest. Le massif des monts de l'Olympe, au sud-ouest, est le plus élevé avec un point culminant, le mont Troodos, à 1 953 m. C'est à la chaîne du Troodos que Chypre doit sa richesse, grâce aux mines de cuivre et de chrome. Le nom de l'île lui-même serait dérivé du mot « cuivre ». Au nord de l'île, la chaîne Kyrenia est moitié moins élevée et dépasse à peine les 1 000 m d'altitude. Entre ces deux chaînes s'étend la vaste plaine centrale du Mésorée, sèche et aride. On y trouve Nicosie, capitale de l'île, alors que toutes les autres grandes villes ont été établies sur les côtes, au fond de larges baies qui caractérisent le littoral de l'île dans sa partie sud.

retour en haut

Climat

Climat Chypre

Pas besoin d'en écrire un roman : avec 330 jours de soleil par an, les chiffres parlent d'eux-mêmes. La pluie serait presque une curiosité touristique tant elle est rare !

retour en haut

Histoire

Histoire Chypre
  • Période néolithique : premières implantations humaines, dont on ne connaît toujours pas l'origine.
  • 2500-1600 av. J.-C. : Chypre se développe avec le commerce du cuivre et entretient des contacts avec les Egéens et le Moyen-Orient. Enkomi-Alasia est un port important en Méditerranée.
  • 1600-1000 av J.-C. : de nombreux autres ports apparaissent sur l'île. Le commerce est florissant et les Grecs s'établissent à Chypre.
  • 1000-325 av J.-C. : attirés par les richesses de l'île, les Phéniciens s'y implantent également. La période est marquée par de nombreuses disputes entre grandes puissances méditerranéennes (Assyriens, Perses, Egyptiens...) au milieu desquelles les dix royaumes chypriotes tentent de conserver leur indépendance.
  • 325 av J.-C. : Chypre est intégrée à l'empire grec d'Alexandre le Grand.
  • 58 av J.-C. : Chypre devient une province romaine.
  • 330-1191 : à la division de l'empire romain, Chypre passe sous la coupe de Byzance.
  • 1192 : Richard C½ur de Lion s'empare de l'île en route pour la 3e croisade et la revend à un guerrier franc.
  • XIIIe-XVe siècles : Chypre adopte le modèle féodal européen médiéval et prospère grâce à sa position stratégique sur les routes commerciales maritimes.
  • 1489 : Chypre est cédée à Venise.
  • 1570 : les Turcs s'emparent de Chypre. La domination ottomane va durer trois siècles.
  • 1914 : La Grande-Bretagne annexe Chypre lorsque l'empire ottoman entre en guerre aux côtés des Allemands. L'île est officiellement déclarée colonie britannique en 1925.
  • 1955-1959 : les Mauriciens votent en faveur de l'indépendance
  • 1974 : guerre de libération, Chypre s'émancipe de la tutelle anglaise. Chypre devient une république indépendante le 16 août 1960. 1974 : les Turcs attaquent l'île et s'emparent de 37% de son territoire. La République turque de Chypre du Nord, fondée en 1983, n'a jamais été reconnue par un autre pays que la Turquie.
  • 2004 : Chypre entre dans l'Union Européenne et adopte l'euro quatre ans plus tard.
retour en haut

Population

Population Chypre

La population chypriote, selon les dernières statistiques, est une population vieillissante, suivant la même tendance qu'en Europe. On compte 17% de moins de 15 ans et 13% de plus de 65 ans. Tout comme en Europe également, la population est majoritairement urbaine, mais dans une moindre mesure. 70% des cypriotes habitent en ville mais cette proportion tend à augmenter. Au nord de l'île, la population est composée de chypriotes mais également de nombreux colons arrivés après la conquête turque. À la différence de la partie sud, la population y est toujours à 50 % rurale. Elle est aussi plus jeune mais jouit d'un niveau de vie moins élevé.

retour en haut

Religion

Religion Chypre

Répartition :

  • - 78 % d'orthodoxes.
  • - 18 % de musulmans.
  • - 4 % de minorités diverses.

La religion est une dimension sociale et culturelle encore très importante à Chypre. Dans la partie sud de l'île, 95% de la population est orthodoxe. Lors de l'indépendance, c'est Mgr Makarios qui fut placé à la tête de l'État par l'église, ajoutant une dimension politique. L'église conserve encore aujourd'hui un fort pouvoir, et a su s'adapter, peut-être plus qu'ailleurs, aux évolutions des m½urs puisque, élus par le peuple, les évêques doivent bien être à l'écoute, tel des hommes politiques, de leur électorat. Autre point particulier à Chypre : l'église est autocéphale et l'archevêque de l'île ne répond donc pas à aucune autorité extérieure. Au nord de l'île, la très grande majorité des Chypriotes turcs est musulmane.

retour en haut

Arts et culture

Culture Chypre

Si l'essor touristique a eu un succès à Chypre, c'est bien celui d'aider au maintien des traditions et à la protection de l'important legs patrimonial et architectural dont peut se targuer l'île.
La culture et les styles ont été influencés par tous les continents proches : Europe, Afrique et Asie. Un melting pot qui a introduit dans l'île des savoir-faire de tous les horizons, que les artisans chypriotes ont ensuite su adapter et remodeler à leur façon pour créer des ½uvres propres et caractéristiques de l'identité insulaire. Côté architecture, on trouvera partout des influences grecques, byzantines, ottomanes, gothiques laissées par les différents occupants.
L'artisanat se transmet de génération en génération et couvre de nombreux domaines : broderie, vannerie, dentelle, poterie, orfèvrerie. On travaille beaucoup les produits locaux, qu'il s'agisse du bois, de la laine, de la soie, de la terre cuite ou du cuivre. Tous ces produits se déclinent en babioles touristiques comme en objets d'art. Sachez faire le tri !

retour en haut

Cuisine locale

Cuisine Chypre

La cuisine chypriote n'est pas la cuisine grecque, mais il existe néanmoins de nombreux points communs entre les deux, fruit d'une longue présence grecque sur l'île. La moussaka est le plat national, et l'on trouve comme à Athènes des dolmade et des souvlaki, même si les recettes connaissant quelques variantes ou que les noms différent. Au nord, on retrouvera bien sûr des influences turques avec les incontournables mezze. Comme en Grèce également, l'huile d'olive est l'ingrédient de base de toutes les recettes !

  • A tester : - Les mezze, ces assortiments alliant légumes farcis, poissons, fromages, charcuteries peuvent à eux-seul constituer un gargantuesque repas. Parmi eux, testez le humos (purée de pois chiche), les barbouni (petits rougets marinés), le halloumi (fromage de chèvre grillé), les loukanika (petites saucisses fumées et épicées) ou encore le légendaire tatziki (concombre au yaourt).
  • - Les koupepia, équivalent des dolmades grecs, sont des feuilles de vigne farcies de riz et de viande.
  • - La moussaka, un plat de viande hachée recouverte de galette d'aubergines et arrosé de crème fraîche. Le plat de fête par excellence à Chypre.
  • - Le pitta, idéal pour manger sur le pouce, et très proche du kebab. Il s'agit d'un morceau de pain farci d'une brochette d'agneau agrémentée de salade, d'oignons et de tomates.
  • - Un verre de zivania, l'eau de vie de raisin, également utilisée comme antiseptique. Si c'est médicinal alors...

retour en haut

Continuez votre lecture du guide de voyage Chypre

<< Les immanquables à Chypre - page 2/9

page 4/9 - Jeux, sports et loisirs à Chypre >>