RECHERCHE RAPIDE
Clear cache
Aucun type de voyage, destination ou nom de produit correspondent à votre recherche
Mots ignorés :
Destinations, villes
Types de voyage
Voyages
...
 - 
- {{::link.description.productPrice.discount }} %
{{::link.description.productPrice.price|euro}}*
{{::catPrice|euro}}
  • {{link.description.productPrice.duration}} nuits
  • {{link.description.formula}}
  • Au départ de {{link.description.productPrice.depCity}}
  • le {{link.description.productPrice.depDate | date:'dd/MM/yyyy'}}
Key={{::link.key}}
* Prix TTC/pers. base chambre double.

Corse en bref

Statut :
Collectivité territoriale de Corse.
Divisions administratives :
deux départements, Corse du sud (chef lieu Ajaccio, 64 300 hab.) et Haute-Corse (chef lieu Bastia, 43 500 hab.).
Superficie :
8 722 km²
Langue officielle :
toujours le français, malgré la volonté en 2011 de créer un statut officiel à la langue Corse ce qui, en France, supposerait une révision de la Constitution.
Nombre D'habitants :
299 209 habitants.
Espérance de vie :
78 ans pour les hommes et 85 ans pour les femmes, ce qui correspond à la moyenne nationale.
Religion :
majoritairement catholique malgré la persistance, en certains endroits, de pratiques païennes qui tiennent plus aujourd'hui de la tradition que de la religion.
Monnaie :
l'euro, tout comme « sur le continent ».
Code téléphonique :
04
Décalage horaire :
aucun par rapport à Paris.

Survol de la Corse

Survol de la Corse

Nature

Nature Corse

À 170 km des côtes françaises, la Corse semble être un monument à part entière. Façonnée par le temps, l'érosion ou les vents, l'île offre côté mer comme côté montagne des paysages et des lumières sans pareil. Issue du massif hercynien, la Corse a conservé en son centre, du nord au sud, une arête montagneuse qui culmine au Monte Cinto, à 2 706 m. On peut donc dans une même journée passer sans problème de la haute montagne au bord de mer.
Côté faune et flore, on retrouve la même richesse : l'île a su conserver son patrimoine environnemental que le parc marin international et le parc naturel régional de Corse contribuent aujourd'hui à préserver. Le climat Corse est de type méditerranéen, mais la présence des montagnes au centre de l'île y apporte quelques nuances. L'été est chaud et sec, mais vous trouverez de la fraîcheur dans les villages au-delà de 1 500 m. Les températures restent douces même en hiver, mais la pluviométrie grimpe et les averses ne sont pas rares jusqu'au printemps. L'ensoleillement demeure le point fort de l'île, avec plus de 3 000 heures de soleil par an.

retour en haut

Histoire

Histoire Corse
  • 6500 av. J.-C. à 400 ap. J.-C. : premières implantations humaines sur l'île.
  • 1500 av J.-C. : civilisation Torréenne et construction des premiers mégalithes.
  • 616 av J.-C. : implantation des premiers comptoirs carthaginois.
  • 453 av J.-C. : fin de la domination étrusque, fondation de Porto-Vecchio par les Siciliens.
  • 238 : la Corse devient une province romaine.
  • 455 : fin de l'occupation romaine. Jusqu'au VIIIe siècle, les Sarrasins menacent perpétuellement l'île de Beauté.
  • 774 : Charlemagne cède la Corse au Pape. L'île est ensuite reprise par les Maures.
  • 825-830 : les Maures sont chassés par les Carolingiens, qui fondent Bonifacio.
  • 1133 : pour mettre fin aux luttes entre comptoirs vénitiens et génois, la Corse est divisée en deux.
  • 1299 : les génois deviennent seuls maîtres de la Corse.
  • 1453 : prise de Constantinople par les Turcs. Les pirates dominent la Méditerranée et opèrent des razzias sur les côtes Corses jusqu'au XVIIIe siècle.
  • 1768 : conquête militaire française de la Corse, un an avant la naissance de Napoléon.
  • 1914-1920 : la population Corse passe de 260 à 200 000 habitants suite aux saignées de la Première guerre mondiale et de la grippe espagnole.
  • 1963 : renouveau des mouvements indépendantistes et apparition de l'Union Corse puis du FLNC.
  • 2002-2012 : série de lois élargissant l'autonomie de la Corse.
retour en haut

Population

Population Corse

Est-ce la beauté des paysages qui a ainsi façonné l'âme Corse ? Au-delà des clichés, on ne peut que reconnaître au peuple Corse une farouche fierté et un attachement viscéral aux coutumes et traditions. Oui, en Corse vous êtes toujours, administrativement parlant, en France. Mais dans les faits, vous aurez certainement le sentiment de côtoyer une population aux habitudes et aux modes de vie très éloignés de ceux de la métropole, ce qui ajoute encore, s'il en était besoin, à l'impression de voyage lointain. Préservant farouchement leur identité, les Corses n'en sont pas moins chaleureux et accueillants avec les visiteurs, et votre séjour sera certainement une occasion unique, outre le fait de profiter du climat et des somptueux paysages, de connaître un peu mieux, à travers les nombreuses fêtes traditionnelles ou les simples rencontres, un peuple aussi attachant que son île.

retour en haut

Religion

Religion Corse

Les Corses sont très majoritairement catholiques et les pratiques religieuses demeurent solidement ancrées dans le quotidien de la société. Les moindres villages ont leur chapelle ou église. La messe dominicale ou les fêtes des saint patrons de village font partie intégrante de la vie culturelle et sociale des Corses. C'est à Pâques que peuvent être observées les plus grandes manifestations religieuses, lorsque tous les villages s'ébranlent en procession.
Cette grande ferveur catholique n'empêche pas les Corses d'avoir maintenu certaines traditions païennes, remontant parfois aux origines du peuplement de l'île. Enfin, les Corses sont extrêmement superstitieux.

retour en haut

Arts et culture

Culture Corse

L'architecture Corse est aussi riche et diverse que ses paysages. L'architecture religieuse se retrouve dans les moindres villages à travers les églises et chapelles. Roman tardif, gothique, baroque, Renaissance : il y en a pour tous les goûts et ces styles se retrouvent également sur les façades de nombreux bâtiments publics des grandes villes. À l'opposé, on s'intéressera également à l'architecture militaire, en particulier avec les tours génoises. Pendant plus de quatre siècles, Gênes a dominé l'île et érigé sur les côtes de nombreuses tours de guet qui sont aujourd'hui autant de but de promenade le long des sentiers côtiers.

L'artisanat Corse est un artisanat authentique qui correspond avant tout aux besoins quotidiens de la population. En Corse, on travaille le bois, la pierre, la laine, la terre cuite, la peau... Depuis quelques décennies, grâce à l'essor touristique mais aussi grâce à la volonté des Corses de faire connaître leur savoir faire, cet artisanat a évolué et a su se mettre au goût du jour pour donner lieu à des créations pures où la fonctionnalité laisse place à l'esthétique. Ainsi, couteaux, maroquinerie, bijoux ou habits créés en Corse côtoient désormais l'artisanat traditionnel. Et puis, bien sûr, au rang des meilleurs souvenirs, on n'oubliera pas le vin Corse, la charcuterie, les fromages, les confitures... Autant de manière de prolonger encore un peu le séjour une fois rentré à la maison !

retour en haut

Cuisine locale

Cuisine Corse

La cuisine Corse s'apparente aux cuisines méditerranéennes, et en particulier à la gastronomie italienne, mais a développé ses propres particularités et spécialités. La Corse est une île, et les fruits de mer sont donc à l'honneur. Mais sans pour autant négliger les produits de la terre. Au centre de l'île, le climat montagnard fait place à une cuisine plus roborative où se dévoile tout l'art de la charcuterie Corse et de célèbres fromages.
Autant dire que vous aurez le choix et la possibilité de varier les plaisirs d'un jour à l'autre ou d'un endroit à un autre.

  • À tester : - Les viandes sautées : il existe différentes recettes de viande en sauce, sautées à l'ail ou aux olives. Dans cette catégorie, on retrouve essentiellement le cabri et le cochon.
  • - La charcuterie Corse est une des fiertés des insulaires. Goûtez bien évidemment au lonzu, un filet de porc séché et affiné ou aux figatelli, des saucisses de foie de porc à savourer grillées au coin de la cheminée. À la saison de la chasse, le sanglier et les grives donnent d'excellents pâtés.
  • - Côté poissons et fruits de mer, vous n'aurez que l'embarras du choix. Mais en Corse, sachez qu'il existe une véritable religion autour de l'oursin. En soupe, en crème, en omelette : on en trouve sous toutes les formes et agrémentés à toutes les saveurs.
  • - Impossible de ne pas dire un mot du fromage Corse. Pas de risque d'explosion comme dans Astérix, alors n'hésitez pas tenter le plateau de fromages en dessert. Les trois quarts sont des fromages de brebis. Et si le goût vous semble trop prononcé, pensez à l'accompagner de confiture de figue ou de pastèque.
retour en haut

Continuez votre lecture du guide de voyage Corse

<< Les immanquables en Corse - page 2/9

page 4/9 - Jeux, sports et loisirs en Corse >>