Relookez-vous !

+ de 2000 voyages sélectionnés pour vous au meilleur prix


Mexique en bref

Nom officiel :
Etats-Unies du Mexique
Capitale :
Mexico - presque 8,8 millions d'habitants
Superficie :
1 964 375 km²
Langue officielle :
L'Espagnol
Régime politique :
République fédérale
Nombre D'habitants :
107,6 millions d'habitants
Espérance de vie :
75,4 ans
Religion :
Catholique (89%)
Monnaie :
Le Peso, 1€ = 17,5$ ou MXN(juillet 2011)
Code téléphonique :
(+ 52)
Décalage horaire :
entre -7h et -9h de Paris selon la région

Survol de le Mexique

Survol de le Mexique

Nature

Nature Mexique

Le Mexique est un pays tropical, bordé de deux océans, le Pacifique et l'Atlantique. Deux chaînes de montagnes courent parallèlement aux deux lignes côtières : la Sierra Madre orientale et la Sierra Madre occidentale. En conséquence, le Mexique est un pays d'altitude, avec 42 % de sa superficie située au-delà de 2 000 mètres. Le Mexique a la particularité de réunir sur son territoire la zone la plus aride du continent, le désert de l'Altar, et aussi la plus pluvieuse, le bassin de Grijalva. La saison des pluies s'étend de juin à octobre. Il pleut alors presque tous les jours, mais jamais très longtemps. Trois grands ensemble climatiques se distinguent au Mexique. Le sud, tropical et humide ; le nord, semi-aride ; et le centre volcanique. Les saisons sont relativement peu marquées.

retour en haut

Histoire

Histoire Mexique
  • 1200 av J-C à 400 ap J-C : Essor et déclin de la civilisation Olmèque
  • 1320 - 1345 av J-C : Les Aztèques fondent leur capitale à Tenochtitlan, à l'emplacement de l'actuelle Mexico.
  • 1519 : Hernan Cortés débarque avec ses troupes sur les côtes mexicaines, à l'emplacement de l'actuelle Veracruz.
  • 1521 : Fin de l'empire aztèque.
  • 1530 : Mexico est proclamée capitale de la Nouvelle Espagne.
  • 1810-1821 : Guerre d'indépendance menée par Michel Hidalgo et José-Maria Morelos.
  • 1823 : Première constitution du Mexique qui devient une république fédérale.
  • 1846-1848 : Guerre contre les États-Unis, le Mexique perd le Texas, le Nouveau-Mexique, l'Arizona et la Californie.
  • 1862 : Victoire des Mexicains sur les troupes de Napoléon III à la bataille de Puebla.
  • 1876 : Début de la dictature de Porfirio Diaz.
  • 1910 : Révolution mexicaine, derrière les figures légendaire que sont Emiliano Zapata et Pancho Villa.
  • 1929 : Fondation du Parti National Révolutionnaire, qui deviendra ensuite le Parti Révolutionnaire Institutionnel (PRI).
  • 1986 : La Coupe du Monde de football se dispute au Mexique. Le Mexique perd en quart de finales contre l'Allemagne, aux penaltys.
  • 1988 : Début du mandat du président Salinas, inauguration d'une politique néolibérale.
  • 2000 : Le PRI perd l'élection présidentielle, pour la première fois en 70 ans.
retour en haut

Population

Population Mexique

On trouve au Mexique deux classes de population : les métis et les indigènes. Ces derniers se considèrent comme les descendants directs des civilisations précoloniales. Répartis en une cinquantaine de communautés, ils occupent depuis la période hispanique les postes les moins élevés dans le pays alors que les métis, parfois considérés comme les héritiers de l'usurpateur espagnol, monopolisent les postes de hauts fonctionnaires et la classe politique. Les Indigènes préservent leur identité et leurs coutumes ancestrales, en particulier à travers leurs fêtes et danses traditionnelles. À ces deux classes vient s'ajouter celle des descendants des esclaves africains.

retour en haut

Religion

Religion Mexique

Au Mexique, la séparation de l'Église et de l'État, ordonnée par Benito Juarez, date de 1855. L'église a historiquement représenté un frein au désir d'indépendance et aux idées progressistes au Mexique. Aujourd'hui encore, l'État refuse de reconnaître l'Église catholique, qui n'a en conséquence aucun droit à la propriété ou à l'enseignement. Elle reste néanmoins très influente au sein de la société. En outre, de nombreuses croyances préhispaniques subsistent et se sont immiscées dans les pratiques catholiques.

  • Repartition : - 89 % de catholiques
  • - 6 % de protestants
retour en haut

Arts et culture

Culture Mexique

L'architecture mexicaine se présente dans de nombreux édifices historiques comme une synthèse entre l'Ancien et le Nouveau-Monde. Les plus anciens bâtiments coloniaux sont les églises bâties par les conquistadores espagnols puis les missionnaires. A partir du XVIIe siècle, le style baroque s'impose au Mexique et témoigne encore aujourd'hui de la richesse, et de la volonté de la montrer, de l'église de la Nouvelle-Espagne. L'artisanat occupe une dimension majeure dans le quotidien mexicain et la fabrication de nombreux objets, à vocation touristique désormais, remonte en fait à l'époque préhispanique. C'est le cas de la céramique, de la vannerie ou encore des masques rituels. Au cours de votre séjour, tâchez de vous promener dans un tanguis, un marché d'artisanat où les Mexicains achètent les objets utiles à leur quotidien. Le Mexique a produit quelques-uns des écrivains majeurs du XXe siècle. On retiendra parmi eux les noms de Martin Luiz Guzman (1887-1977), Octavio Paz (1914-1998) ou encore Carlos Fuentez (1928-...)

retour en haut

Cuisine locale

Cuisine Mexique

Inutile d'aller au Mexique pour découvrir la cuisine mexicaine. Depuis de nombreuses années déjà, le « Tex-mex » a envahi les grandes villes européennes et le chili con carne se trouve dans tous les rayons des grands supermarchés. Mais ce n'est qu'un aperçu de l'art gastronomique mexicain, et un séjour sur place vous convaincra aisément que, de ce côté-ci de l'Atlantique, on n'aperçoit que la partie émergée de l'iceberg. Les repas se prennent comme en Espagne, beaucoup plus tard qu'en France. Mais il reste possible de manger à n'importe quelle heure, car les Mexicains ont aussi pour habitude de grignoter toute la journée. On trouve donc des échoppes ouvertes à toutes les heures de la journée, et une bonne partie de la nuit. Le maïs demeure l'ingrédient de base de la cuisine mexicaine, que l'on retrouve presque dans tous les plats.

  • À tester : - Le chile, le piment à sa place dans tous les plats mexicains, mais vous pouvez aussi les goûter tels quels sur les étals des marchés.
  • - Les frijoles, ou haricots. Ils se déclinent selon un large éventail de couleurs et se cuisinent en soupe ou en accompagnement. Sur le même modèle on trouve également les enchiladas (plus pimentés) ou les tacos.
  • - Les quesadillas, galettes de maïs fourrées de fromage, de champignons et de poulet.
  • - Un verre de Mescal, en essayant d'attraper le ver de l'aloès...
retour en haut

Continuez votre lecture du guide de voyage Mexique

<< Les immanquables au Mexique - page 2/9

page 4/9 - Jeux, sports et loisirs au Mexique >>